Infolettre

Recevez une fois par mois les dernières informations sur la vie du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale : les opérations en cours, les projets, les réalisations, les animations...

La basse vallée de la slack

La basse vallée de la Slack est une zone humide qui s’étend sur le territoire de 5 communes proche du littoral de la Côte d’Opale. Un programme de protection est mené dans cette zone de prairies à la biodiversité très riche.

La basse vallée de la Slack : une zone humide précieuse

La basse vallée de la Slack est un territoire situé sur 5 communes :

  • Ambleteuse,
  • Bazinghen,
  • Beuvrequen,
  • Marquise,
  • Wimille.

Cet espace, principalement composé de parcelles privées (200 propriétaires), compte de vastes prairies à la biodiversité très riche. Etendue sur près de 500 hectares, la basse vallée de la Slack comporte 25 km de rivière, 11 km de fossés, 50 mares. 107 espèces d’oiseaux et 90 espèces floristiques y ont été répertoriées, uniquement en prairie.

La basse vallée de la Slack est une zone cultivée par une cinquantaine d’agriculteurs.

La basse vallée est considérée comme une zone naturelle d’expansion de crues. Elle constitue une halte migratoire pour les oiseaux. Trois enjeux sont posés pour ce territoire :

  • La préservation de l’activité agricole : elle permet d’entretenir les milieux (les prairies, notamment) et de conserver les paysages typiques
  • La préservation de la biodiversité
  • La gestion hydraulique

Un programme de protection pour la basse vallée de la Slack

La basse vallée de la Slack fait l’objet d’un programme d’actions, auquel participent le Parc naturel régional et la Communauté de communes de la Terre des Deux. Ce plan d’actions prévoit notamment :

  • Un accompagnement des agriculteurs vers des pratiques d’agro-écologie, afin de retrouver des prairies « naturelles », sans fertilisant ni désherbage chimique.
  • Une sensibilisation à la labellisation RAMSAR
  • Une expérimentation de paiements pour services environnementaux
  • La rédaction d’un livre blanc
  • La gestion hydraulique du territoire permettant de maintenir un niveau d’eau compatible avec une activité agricole
  • Un suivi floristique des prairies humides
  • La sensibilisation des habitants grâce notamment à la Fête de la Slack qui met en valeur le patrimoine local : patrimoine naturel, activités agricoles, histoire et patrimoine bâti, chasse à la hutte.

Les paiements pour services environnementaux

En 2022, le Parc naturel régional a lancé le dispositif des paiements pour services environnementaux. Grâce au soutien financier de l’Agence de l’Eau Artois Picardie, une trentaine d’agriculteurs de la basse vallée de la Slack peuvent être rémunérés pour les services qu’ils rendent à la nature et à la biodiversité : entretien d’un cours d’eau, protection d’une prairie, entretien d’une haie bocagère…