Actualité

Olivier Putot a quitté ses fonctions de directeur du Parc des Caps et Marais d’Opale pour prendre en charge la direction du Parc naturel régional du Vercors. Il quitte un territoire qu’il a beaucoup apprécié pour regagner ses montagnes natales.

 

Le président Philippe Leleu, les élus du Parc et les techniciens ont rendu hommage à ses trois années et demi au service du territoire, au cours desquelles il a fait preuve d’un sens aigu du management, de la concertation, avec une remarquable capacité de travail.

 

Olivier Putot a insisté sur le plaisir qu'il a eu à travailler en Caps et Marais d’Opale, adressant ses remerciements aux élus, aux partenaires du territoire et aux agents du Parc naturel régional.

 

La procédure de recrutement a été ouverte. Jean-Pierre Geib, directeur-adjoint, assurera l'intérim de la direction en attendant l'arrivée du successeur d’Olivier Putot.


En juillet, le chantier d’éco-rénovation et d’extension de la maison du Parc à Le Wast démarre. Le manoir du Huisbois mais aussi l’ancienne brasserie attenante vont être entièrement rénovés et agrandis d’une extension bioclimatique. Une base technique entièrement autonome verra aussi le jour à proximité de l’actuel parking. Le chantier se veut exemplaire à plusieurs titres : il s’agit de diviser par 4 la consommation énergétique du nouvel ensemble, de préserver le caractère patrimonial d’un manoir typique du Boulonnais, d’utiliser une gamme de matériaux bio-sourcés, de diversifier les sources d’énergies renouvelables, de travailler avec des entreprises et des artisans locaux, ..., enfin d’être un lieu de démonstration.

Quatre visites ouverte au public, aux artisans, aux architectes, etc. seront programmées pendant les travaux.

Les financements du FEDER et de la Région ont été décisifs pour le démarrage de ce projet de plus de 4,5 millions d’euros TTC. Ouverture de ce pôle de référence en matière de développement rural durable en janvier 2019.


Vingt communes* du Parc naturel régional ont signé la charte de protection de l'environnement nocturne de l’ANPCEN (association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne). L’association et le Parc accompagnent et sensibilisent les communes sur l'intérêt de réduire l’éclairage nocturne voire d'éteindre les lumières en deuxième partie de nuit. Cela peut permettre d’économiser jusqu’à 50 % de la facture d'électricité consacrée à l'éclairage public et participe au respect de l’environnement puisque l'alternance jour/nuit est bénéfique pour la faune, la flore et les êtres humains.

Pour connaître les communes qui s'engagent, cliquez en bas à droite (+).

* Les vingt communes sont : Alquines, Ardres, Baincthun, Bayenghem-les-Seninghem, Bazinghen, Beuvrequen, Campagne-les-Guînes, Conteville-lez-Boulogne, Dohem, Hardinghen, Hesdin-l’Abbé, La Capelle-les-Boulogne, Landrethun-les-Ardres, Leulinghen-Bernes, Neufchâtel-Hardelot, Quesques, Salperwick, Sanghen, Wierre-Effroy, Wismes.
D’autres communes s’engageront aussi prochainement à réduire leur éclaire nocturne.


Mardi 11 juillet, une journée d’information sur la production d’énergie renouvelable dans une exploitation est proposée chez José Lefranc, à Vieil-Moutier. Journée réservée aux agriculteurs organisée dans le cadre de la démarche Climagri ® lancée sur le Boulonnais par le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale.
Il existe de nombreuses bonnes raisons de produire son électricité : maîtriser les charges, répondre à la demande croissante en énergies renouvelables ou encore participer au développement de l’activité agricole. Mais augmenter la production d’énergies vertes, c’est aussi réduire les consommations d’énergies fossiles et limiter le réchauffement climatique. Parfois, des actions simples à mettre en place, et à frais réduits, existent. Venez les découvrir mardi 11 juillet.Programme complet ici


Jardins en scène, le festival de plein air qui traverse les Hauts-de-France, fait une halte en Caps et Marais d’Opale début juillet. Trois animations sont programmées sur le territoire du Parc naturel régional. Le samedi 8 juillet à Wimille ; et le dimanche 9 juillet à Ambleteuse et à Ecault.
Samedi 8 juillet, « La Françoise des Jeux » et « J’arrive » vous seront présentés sur la plaine d’Houlouve. Spectacles à 20h30 et à 22h.
Dimanche 9 juillet, balades contées. Découvrez de manière originale la Réserve naturelle du pré communal d’Ambleteuse à 15h et à 16h30. À Ecault, un conte à plusieurs voix est proposé à 14h30, 15h15, 16h et 16h45.
Toutes ces animations sont gratuites et ouvertes à tous, sur inscription au 06 83 05 67 17 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Le coin nature de Zudausques a été inauguré. Un hectare ouvert à tous et entièrement dédié à la biodiversité. Passé la barrière flamande, le promeneur découvre des carrés potager, un kiosque en torchis ; en contrebas du talus, un verger pâturé par des moutons, un hôtel à insectes et une mare. Autant d’aménagements réalisés avec l’appui technique du Parc naturel régional. La municipalité de Zudausques propriétaire du terrain a souhaité créer un espace dédié à la faune et à la flore. Il s'inscrit dans la Trame verte et bleue du Parc naturel régional afin de faciliter le déplacement et la reproduction des espèces animales et végétales. « Seul le chemin est tondu, car la gestion différenciée est mise en place sur le site », explique Alexandre Poulain, technicien au Parc naturel régional qui a suivi le projet.

Le maire, Didier Bée, et les élus zudausquois sont particulièrement fiers de ce coin nature investi par les écoliers lors des TAP (temps d’activités périscolaires). Pour le président du Parc naturel régional, « c’est une vitrine pour les collectivités ». Actuellement, les techniciens du Parc naturel régional ont accompagné la réalisation d’une vingtaine de coins nature en Caps et Marais d’Opale. Le président a lancé un appel pour poursuivra la démarche dans d’autres communes du territoire.
Contactez Alexandre Poulain au 03 21 87 90 90.