Actualité

Mercredi 13 janvier et jeudi 28 janvier a été diffusé, respectivement sur France 3 et France 2, un film d’une minute consacré au Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale. Ce programme court, conçu par France Télévision et parrainé par la SNCF Intercités, en partenariat avec la Fédération des Parcs, fait partie d’une série intitulée « Initiatives de nos régions » valorisant les Parc naturels régionaux, les femmes et les hommes porteurs de projets innovants et durables.

En Caps et Marais d’Opale, c’est le plan de paysage du bassin carrier de Marquise qui démontre l’innovation et la créativité de celles et ceux qui agissent ensemble en faveur d’un territoire d'exception.

Regarder le film ici


Samedi 20 et dimanche 21 mars, offrez-vous un bol d’air en pleine nature à l’occasion de l’opération Villages et marais propres. Dans le cadre de Hauts-de-France propres, des citoyens et des communes de l’Audomarois organisent des collectes de déchets abandonnés dans la nature. Une action bénévole pour préserver et reconquérir la biodiversité dans le marais mais aussi dans les villes et villages, par exemple le long des chemins. Retrouvez la liste des points départs et les horaires en cliquant ici


Depuis le mois de novembre, le chartil (ancienne grange à charrettes à chevaux) de la Maison du Cheval Boulonnais de Samer est en travaux. La communauté de communes Desvres-Samer, en partenariat avec le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, a en effet décidé de réhabiliter ce bâtiment selon les techniques anciennes de rénovation. Ainsi, en novembre, le soubassement fait de pierres et de joints au mortier de chaux a été entièrement refait. En janvier, c'est le pan de bois qui a été revu, une charpente traditionnelle montée sans clou ni vis. Pour lire la suite, cliquez sur le (+) en bas à droite

Ce chantier fait travailler des personnes en situation d'insertion et participe à la formation de jeunes apprentis. Il est réalisé grâce à l'aide de la Fondation du Patrimoine. Un technicien du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, participe également activement à ce chantier. Doté d'un joli de crayon, il a dessiné avec talent des croquis de ce chantier, à télécharger en cliquant ici !


Vous êtes élu.e et vous souhaitez valoriser le foncier communal pour développer l’agriculture biologique locale ? Le Parc naturel régional et l’association Terre de liens vous aide à agir concrètement en faveur d’une agriculture durable dans votre commune. Installation d’activités agricoles qui ne nécessitent pas forcément de grandes surfaces. Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et devenez territoire pilote en Caps et Marais d’Opale en remplissant le formulaire (avant le 28 février) en ligne : ici 

Pièce(s) jointe(s):
VoirFichierDescriptionTaille du fichier
Visionner ce fichierTélécharger ce fichier (PNRCMO TDL AMI FONCIER BIO JANVIER 2021.pdf)PNRCMO TDL AMI FONCIER BIO JANVIER 2021PNRCMO TDL AMI FONCIER BIO JANVIER 20216932 Ko

La société Energie Citoyenne d'Opale (ECO) s'est créée en 2019 sous l'impulsion du Parc naturel régional pour développer une centrale solaire citoyenne en Caps et Marais d'Opale.

Pour mieux faire connaître ses objectifs et ses actions, ECO vient de sortir un petit film de présentation réalisé avec le Parc naturel régional.

C'est quoi une centrale solaire citoyenne ? Comment fonctionne une société de manière coopérative ? Quelles sont les motivations des actionnaires ? Toutes les réponses sont dans le film !

Regarder le film de présentation d'Energie Citoyenne d'Opale


Depuis plusieurs années, le Parc naturel régional, aux côtés de nombreux partenaires, anime un programme européen visant à aider des agriculteurs français et belges à tester des techniques agricoles nouvelles qui s’inscrivent dans l’agro-écologie. Fertilité et vie des sols, prairies adaptées aux besoins des animaux, pé-riodes de vêlage alternatives, etc., ils ont pris des risques, changé leurs habitudes pour être plus en accord avec la nature et son fonctionnement. Aujourd’hui, ces agriculteurs pionniers témoignent, livrent leur expérience, leurs ressentis au travers d’une publication téléchargeable ici.

Retrouvez, entre autres, l’expérimentation menée par Guillaume Fouble (62) sur les vêlages, l'association colza et plantes « compagnes » de Philippe Mattez (Belgique) ou encore l'utilisation  des copeaux de bois pour constituer, en partie, la litière des vaches chez Vincent Hamy (62).

Pièce(s) jointe(s):
VoirFichierDescriptionTaille du fichier
Visionner ce fichierTélécharger ce fichier (Pratiques et retours d'expériences d'agriculteurs en transiton TRANSAE BD.pdf)Pratiques et retours d'expériences d'agriculteurs en transiton TRANSAE BD.pdf 3958 Ko