La Hem est une des rivières qui traversent le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale. Affluente de l'Aa, longue de 26 km, elle offre un lieu de vie, d'abreuvement et de reproduction pour de nombreuses espèces de faune et de flore. Afin de préserver l'écosystème autour de cette rivière, un plan de gestion a été mis en place. 

La Hem : faisons les présentations 

La Hem prend sa source sur les hauteurs de la commune d’Escœuilles à une altitude d’environ 115 m. Sur son cours principal, elle parcourt 26 km avant de rejoindre le secteur artificialisé de la plaine flamande à Polincove (60 km de cours d’eau avec ses affluents principaux)

Ses affluents principaux sont : la Planque, le ruisseau des Fontinettes, le ruisseau d’Alembon, le Sanghen, la rivière d’Herbinghen, la rivière d’Alquines et le Loquin.

La vallée de la Hem est encadrée par une ceinture de coteaux calcaires et offre des paysages diversifiés comme les crêtes boisées, pelouses calcicoles ainsi que les fonds de vallées avec un bocage relativement dense et des prairies humides. 

Pourquoi un plan de gestion ? 

Cette rivière forme un couloir écologique important pour de nombreuses espèces de faune et de flore, qu'elles soient aquatiques ou non. Pendant de nombreuses années, la rivière fut exploitée et, avant les travaux, on ne comptait pas moins de 180 ouvrages sur cette rivière, que ce soit des moulins ou des piscicultures. 

Pour la plupart, ces ouvrages n'étaient plus en activité, et représentaient un barrage important à la criculation des espèces et des sédiments. D'où ce plan de gestion, qui cherche le juste compromis entre préservation du patrimoine et continuité écologique. 

Que contient ce plan de gestion ? 

Le plan de gestion a été mis en place en 2015 et rassemble de nombreux acteurs (voir ci-dessous). Il prévoit des actions dans différents domaines : 

  • La mise en place de haies et de fascines afin de limiter l'érosion des sols et le ruissellement de l'eau
  • L'accompagnement des agriculteurs locaux dans la mise en place de pratiques respectueuses du sol pour limiter l'érosion  
  • La mise en place de travaux d'entretien (débroussaillage, enlèvement d’embâcles, élagage/ recépage) et de restauration (clôtures, plantations, abreuvoirs, protection de berge, arasement des obstacles à l’écoulement)
  • Des actions visant à rendre franchissable les ouvrages pour les poissons et les sédiments
  • La mise en place de barrières anti-inondations. 

Qui réalise et coordonne ces actions ? 

C'est le Symvahem, le Syndicat mixte de la Vallée de la Hem, qui pilote ce projet. Le Parc naturel régional met ses compétences et connaissances à disposition afin d'animer les différentes actions de terrain. La Fédération départementale des Associations Agréées de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques du Pas-de-Calais est également incluse dans ce programme. 

Ce plan de gestion de la Hem a commencé en 2015. Il court jusqu'en 2024.