Infolettre

Recevez une fois par mois les dernières informations sur la vie du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale : les opérations en cours, les projets, les réalisations, les animations...

Le syndicat mixte

Afin de permettre la mise en œuvre de la Charte sur le territoire, un syndicat mixte a été créé : le Syndicat mixte du Parc naturel régional. Cette collectivité locale épaule techniquement les acteurs du territoire dans leurs actions en faveur de l’application de la Charte.

C’est quoi le syndicat mixte du Parc ?

Un syndicat mixte est une collectivité territoriale. Ses agents sont chargés d’accompagner de manière technique les communes, intercommunalités, les habitants, les acteurs économiques, les agriculteurs, dans l’application de la Charte. Le syndicat mixte du Parc met à disposition de tous les acteurs du territoire une ingénierie au service de la protection de la biodiversité, la préservation de paysages, le soutien aux agriculteurs, la transition énergétique et la sensibilisation du public à ces enjeux.

Qui dirige le syndicat mixte du Parc ?

Le syndicat mixte du Parc est dirigé par des élus issus du territoire (maires, conseillers municipaux, départementaux et régionaux, et membres des chambres consulaires). Ils sont répartis en plusieurs instances :

  • Le comité syndical : il est l’équivalent d’un conseil municipal à l’échelle d’un parc. Il se réunit et vote des délibérations.
  • Un bureau d’élus : c’est le noyau des élus du Parc qui suit le fonctionnement courant du syndicat mixte.
  • Un(e) président(e) : le représentant, le porte-parole, du syndicat mixte du Parc. Il/elle préside le comité syndical et s’exprime en son nom.
  • L’assemblée du territoire : elle se réunit une fois à deux fois par an et est composée des délégués du Parc de chaque commune et intercommunalité. Ces délégués font office de relai entre le Parc et les communes.

Qui finance le Parc naturel régional ?

Le syndicat mixte du Parc ne lève pas d’impôts, il reçoit ses moyens financiers de subventions des autres collectivités du territoire : la Région, les Départements, les communes et les intercommunalités. Il reçoit également des aides d’instances locales (exemple : l’Agence de l’Eau), nationales (exemple : le Plan de Relance) et internationales (exemple : l’Europe) afin de mettre en place des actions structurantes pour le territoire et entrent dans les objectifs fixés par la Charte.