Infolettre

Recevez une fois par mois les dernières informations sur la vie du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale : les opérations en cours, les projets, les réalisations, les animations...

La Réserve de biosphère du marais Audomarois pourrait passer de 22 à 111 communes

Catégorie : #Réserve de biosphère

A l'occasion de la Journée mondiale des Réserves de Biosphère (le 3 novembre 2022), découvrez le projet d'extension de la Réserve de biosphère du marais Audomarois. En effet, le label reçu en 2013 doit être renouvelé en 2023. Le projet qui sera déposé étendra la zone de 22 à 111 communes !

Le 3 novembre 2022 est un jour spécial pour le marais Audomarois, comme pour de nombreux territoires naturels d'exception en France. C'est la Journée mondiale des Réserves de Biosphère, un label prestigieux de l'Unesco que le territoire audomarois a reçu en 2013. En 2023, le Parc naturel régional régional et la Communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer, renouvellent cette désignation internationale avec le soutien des communes du territoire, mais en l'étendant de 22 à 111 communes.

Une réserve de biosphère, c'est quoi ?

"Réserves de biosphère" est une désignation délivrée par l'Unesco à des territoires où l'on s'emploie à développer et sauvegarder le lien entre l'homme et la nature. Il s'agit de concilier les activités humaines (culturelles et économiques) avec le besoin de protéger une biodiversité riche et fragile.

C'est en 2013 que le marais Audomarois a reçu cette désignation. La réserve de biosphère comprend alors 23 communes (22 aujourd'hui avec la fusion de deux communes) sur une surface de 22 539 hectares. C'est la plus petite Réserve de biosphère de France.

Un élargissement vers les vallées de la Hem et de l'Aa

Dix ans après son attribution, cette désignation doit donc être renouvelée en 2023. Une réflexion est donc en court pour élargir la Réserve de biosphère vers les vallées de la Hem et de l'Aa, deux rivières emblématiques des Caps et Marais d'Opale et en lien direct avec le marais Audomarois. Le plateau des landes atlantiques et certaines communes du Nord proches de l'Audomarois pourraient également faire partie de ce nouveau territoire. Au final, le projet de périmètre pourrait évoluer de 22 à 111 communes soit de 70 000 à plus de 120 000 habitants.

Les habitants sont consultés

Le projet ne se fait évidemment pas sans les habitants. Afin de leur faire connaître le projet et de leur permettre d'y participer, une série d'animations est organisée sur le territoire concerné. Ainsi plusieurs dates sont inscrites à l'agenda :

  • Samedi 19 novembre, de 14h à 17h à la Maison du Marais à Saint-Martin lez Tatinghem
  • Samedi 26 novembre, de 14h à 17h, à la salle de la Médiathèque à Tournehem-sur-la-Hem
  • Samedi 3 décembre, de 14h à 17h, à la mairie de Recques-sur-Hem

Besoin de plus d'informations ? n'hésitez pas à contacter le Parc naturel régional à l'adresse suivante : maraisaudomarois@parc-opale.fr