LOGO UEL'EUROPE S'ENGAGE AVEC LE FEDER

Le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale met en oeuvre le programme européen TRAME qu'il a construit avec ses partenaires afin de contribuer à la reconstitution de la trame écologique de son territoire, conformément à sa charte, grâce à des financements de l'Union européenne et de l'Agence de l'Eau.

Le projet intitulé « TRAME  - Travaux de restauration et d’amélioration des milieux et des écosystèmes », mené sur une période de 2 ans Agence de l'eau Artois-Picardiede 2017 à 2018,  s’inscrit dans le cadre de l’axe 4 du Fonds européen de développement régional (FEDER) « Accroître la capacité du Nord – Pas de Calais à s’adapter » et la priorité 6d « en protégeant et en restaurant la biodiversité et les sols et en favorisant des services liés aux écosystèmes, y compris au travers de Natura 2000, et des infrastructures vertes ».

 

Pour quoi faire ?

Il s'agit de maintenir et d'accroître par une protection et une gestion appropriées, la biodiversité dans les "cœurs de biodiversité" identifiés au Plan de Parc par une déclinaison opérationnelle de la trame verte et bleue régionale. Ce projet vise à renforcer la trame bleue par la restauration de zones humides, la trame calcicole par la restauration de coteaux calcaires et la trame littorale par la restauration de sites dunaires sensibles. Il vise aussi à créer des conditions favorables à la connectivité écologique par des aménagements en zone rurale portant à la fois sur la biodiversité plus "ordinaire". Enfin, il réalise une évaluation ex-post de ces travaux pour apprécier les réalisations au regard de la trame écologique du Plan de Parc, ajuster les modalités d’actions du projet et prévoir de nouvelles interventions ciblées pour assurer la poursuite des interventions à partir de 2019.

 

Trois types de travaux accompagnés d'études

  • exemple de travaux dans un secteur de marais1. Trame bleue: travaux de restauration de cœurs de biodiversité en zones humides - 9 sites situés en zones humides, 2 sur le bassin versant de l'Aa (Clairmarais pour les deux), 6 sur le bassin versant du Boulonnais (Wissant, Wimereux (2), Wimille, Ambleteuse et Quesques) et 1 sur le bassin versant du Delta de l'Aa (Clerques) seront restaurés. Pour cela, la plupart des sites bénéficient déjà des plans ou notices de gestion définissant les travaux; deux sites feront l'objet d'une notice de gestion pour un démarrage de travaux en 2018 (Quesques et Le Marly à Ambleteuse). Ces actions seront évaluées par une étude globale relative à la fonctionnalité de la trame écologique du territoire. Un technicien est en charge de la mise en œuvre de ce volet, accompagné par un stagiaire par an.

  • emple de travaux sur Ecault2. Trame verte: travaux de restauration de cœurs de biodiversité en coteaux calcaires et en zone dunaire sensible. 5 sites en zone dunaire sensible (Ambleteuse, Audresselles, St Etienne au Mont – 2, Wimereux) et 5 sites en coteaux calcaires (Journy – 2, Licques, Affringues, Colembert) –, seront restaurés. Pour cela, plusieurs sites feront l'objet d'un plan ou notice de gestion. Certaines notices seront réalisées pour des travaux à engager dans un prochain projet. Ces actions seront évaluées par une étude globale relative à la fonctionnalité de la trame écologique du territoire. Un technicien est en charge de la mise en œuvre de ce volet, accompagné par un stagiaire par an.

  • exemple de travaux sur Journy3. Aménagements en zone rurale pour favoriser la connectivité: afin de relier les cœurs de biodiversité et créer des connectivités écologiques, plusieurs aménagements sont prévus en zone rurale. Il s'agit de la création de "coins nature" (petits espaces de nature plus ordinaire bénéficiant d'aménagements "à la carte" selon les potentialités faisant l’objet de création de mares, amélioration des habitats humides, plantations paysagères) - 6 coins nature sont prévus tout au long du projet. Il s’agit également de créer/restaurer des mares pour favoriser la connectivité en particulier pour les amphibiens (18 mares sont prévues tout au long du projet).

    Différents sites situés en zone publique pourront bénéficier de l'installation de panneaux lorsque cela s'y prête. En 2018, un ouvrage relatant des résultats issus de l'étude de l'évaluation de la fonctionnalité des corridors écologiques du territoire du Parc sera produit illustrant différentes réalisations menées dans le cadre du projet « TRAME ».

 

Les prestataires retenus pour ce projet

  • Alfa en groupement avec CBNBL – bureaux d’études pour la partie plans de gestion – retenu par procédure d’appels d’offre
  • Rivages propres – entreprise d’insertion – retenu par procédure d’appels d’offres pour les lots travail sur la végétation, aménagements
  • Delbende – entreprise de terrassement – retenu pour les lots terrassements / évacuation et pour le lot mares retenu par procédure d’appels d’offre
  • Terroïko retenu pour la réalisation de l’étude sur la fonctionnalité de la trame écologique, par procédure d’appel d’offre
  • ACP – conception, impression et matériel pour panneaux, retenu par procédure d’appels d’offre
  • Les Blongios – association environnementale – réalisation de chantiers nature, retenu par procédure d’appels d’offre.

 

Montant du projet

  • Montant total éligible : 768 168 €
  • Montant FEDER : 566 418 € soit 73.74 %
  • Montant Agence de l’eau : 201 750 € soit 26.26 %

 

LOGO UEAgence de leau APLEUROPE SENGAGE AVEC LE FEDER RVB