couverture du rapport de la charte du Parc

Une nouvelle charte pour les Caps et Marais d'Opale

Le label Parc naturel régional est attribué par le Ministère chargé de l’environnement, pour une durée de 12 ans, à des territoires remarquables pour leur patrimoine naturel, culturel et paysager, sur la base d’un projet de développement durable approuvé par l’ensemble des acteurs concernés : la charte du Parc. Ainsi, tout Parc naturel régional est remis en question régulièrement et doit renouveler son projet et l'adhésion de ses collectivités pour continuer à exister.

 

Un projet de territoire co-construit et partagé

La création ou le renouvellement d’un PNR se fait à l’initiative des Régions, dans le cadre de leurs compétences en matière d’aménagement du territoire. L'élaboration de la nouvelle charte du Parc des Caps et Marais d'Opale a nécessité 4 années de concertation, d'ateliers participatifs, de réunions avec les chacun des adhérents et des partenaires, etc. Au final, 154 communes, 11 intercommunalités, 4 chambres consulaires, 2 départements, la région et l'Etat  ont approuvé cette charte.

 

La nouvelle charte du Parc a été adoptée en décembre 2013 par décret du Premier ministre.

Elle comporte 18 orientations et 57 mesures. Elle précise les engagements de chacun des partenaires pour aboutir aux objectifs annoncés. Des objectifs-cibles, des indicateurs de réalisation et de résultat sont définis pour permettre le suivi de sa mise en oeuvre.

la présentation des orientations et des mesures dans la charte

Le sommaire  de la charte

Volet A : Le développement durable, cadre de la stratégie de développement économique, social et culturel du territoire

Vocation 1 : Un territoire qui prend à cœur la biodiversité

Orientation 1 : Agir pour le renforcement de la biodiversité et la mise en œuvre exemplaire de la Trame verte et bleue régionale
   Mesure 1: Préserver les cœurs de biodiversité
   Mesure 2 : Préserver la biodiversité des milieux aquatiques et des zones humides
   Mesure 3 : Contribuer à la qualité écologique du milieu naturel littoral et marin
   Mesure 4 : Maintenir et restaurer les corridors écologiques

Orientation 2 : Connaître et préserver la biodiversité
   Mesure 5 : Améliorer la connaissance scientifique et suivre l’évolution de la biodiversité
   Mesure 6 : Réguler et anticiper le développement des espèces invasives et envahissantes

Orientation 3 : Impliquer les habitants dans la préservation de la biodiversité
   Mesure 7 : Renouer avec la nature
   Mesure 8 : Mobiliser les habitants autour de la biodiversité

Vocation 2 : Un territoire soucieux de la qualité de son environnement

Orientation 4 : Assurer une gestion durable de l’eau
   Mesure 9 : Renforcer la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines et maîtriser les risques liés à l’eau.
   Mesure 10 : Assurer la solidarité inter-bassins

Orientation 5 : Lutter contre le changement climatique
   Mesure 11 : Organiser le territoire et mobiliser les acteurs autour du climat
   Mesure 12 : Expérimenter une recherche-action « facteur 4 » (division par 4 des rejets de gaz à effet de serre (GES)) à l’échelle de communes ou de quartiers

Orientation 6 : Prévenir, anticiper et accompagner sur les questions environnementales
   Mesure 13 : Optimiser la collecte et la gestion des déchets
   Mesure 14 : Prendre en compte les nouvelles préoccupations environnementales

Vocation 3 : Un territoire qui valorise ses potentiels économiques

Orientation 7 : Faire de l’excellence environnementale un thème structurant du développement territorial
   Mesure 15 : Soutenir les entreprises dans leurs démarches d’innovation et leur évolution vers des pratiques plus économes des ressources et de l’énergie
   Mesure 16 : Structurer les potentialités économiques liées à la charte du Parc
   Mesure 17 : Accompagner la structuration de la filière bois
   Mesure 18 : Encourager les initiatives en matière d’éco-construction et d’éco-rénovation

Orientation 8 : Conforter l’économie résidentielle
   Mesure 19 : Assurer en secteur rural le maintien d’une économie de proximité maillant le territoire
   Mesure 20 : Construire une stratégie d’accueil fondée sur les activités de pleine nature et sur les équipements patrimoniaux, en référence aux principes de la charte européenne du tourisme durable
   Mesure 21 : Mettre en place et animer la Maison du Cheval Boulonnais, pôle touristique et de soutien à la race

Orientation 9 : Renforcer la place de l’agriculture durable dans l’économie locale
   Mesure 22 : Faciliter l’installation et la transmission des exploitations
   Mesure 23 : Valoriser l’herbe pour accroître l’autonomie des systèmes d’exploitations agricoles
   Mesure 24 : Poursuivre le développement des filières de proximité et des productions de qualité
   Mesure 25 : Sauvegarder les races et les variétés végétales locales en leur assurant un avenir économique
   Mesure 26 : Favoriser la prise en compte des enjeux environnementaux (paysages, ressources en eau, énergie, déchets) dans les systèmes d’exploitation
   Mesure 27 : Développer l’agriculture biologique

Vocation 4 : Un territoire aux valeurs partagées

Orientation 10 : S’approprier les valeurs du territoire
   Mesure 28 : Faire vivre notre héritage culturel
   Mesure 29 : Accueillir les nouveaux habitants
   Mesure 30 : Rendre le territoire accueillant pour les personnes en situation de handicap
   Mesure 31 : Faciliter les actions de coopération internationale

Orientation 11 : Sauvegarder le patrimoine bâti et construire les patrimoines de demain
   Mesure 32 : Conforter les acteurs publics et privés dans la sauvegarde du patrimoine bâti
   Mesure 33 : Favoriser l’évolution du bâti traditionnel

Orientation 12 : Rendre les habitants éco-citoyens et acteurs de leur territoire
   Mesure 34 : Diffuser les orientations du Parc et accroître la participation des habitants à la vie du territoire
   Mesure 35 : Faire des Maisons de Parc des lieux d’exemplarité et d’animation du développement durable
   Mesure 36 : Soutenir les établissements scolaires et universitaires dans leurs projets d’éducation à l’environnement vers le développement durable
   Mesure 37 : Mettre en œuvre des démarches de certification environnementale

Volet B : La stratégie d’un développement équilibré entre la nature, l’agriculture et l’espace construit, qui passe par une gestion économe des sols.

Vocation 5 : Un territoire qui aménage pour valoriser ses richesses patrimoniales et paysagères

Orientation 13 : Planifier l’aménagement durable du territoire en assurant une gestion économe de l’espace
   Mesure 38 : Maîtriser l’étalement urbain
   Mesure 39 : Développer des projets innovants en matière de nouvelles formes urbaines
   Mesure 40 : Assurer la gestion qualitative de l’environnement des espaces économiques
   Mesure 41 : Gérer de manière économe le foncier à vocation agricole
   Mesure 42 : Mettre en œuvre le Plan Forêt Régional dans un équilibre des usages
   Mesure 43 : Développer les alternatives à l’usage de la voiture individuelle

Orientation 14 : Garantir la qualité du cadre de vie des habitants
   Mesure 44 : Accompagner la prise en compte du développement durable dans les projets d’aménagement
   Mesure 45 : Accompagner le développement des énergies renouvelables
   Mesure 46 : Mettre en œuvre la charte signalétique du Parc
   Mesure 47 : Défendre la place du végétal et de l’arbre dans les espaces artificialisés

Orientation 15 : Sauvegarder le marais audomarois
   Mesure 48 : Élaborer et faire vivre le contrat de marais
   Mesure 49 : Mettre en place et animer la Maison du Marais

Orientation 16 : Promouvoir une démarche de gestion intégrée sur l’interface terre-mer
   Mesure 50 : Concilier les usages multiples de l’espace et assurer un aménagement équilibré du littoral
   Mesure 51 : Améliorer l’accueil des visiteurs
   Mesure 52 : Faire vivre le label « Grand Site de France » pour le site des Deux-Caps

Orientation 17 : Développer des démarches territoriales pour des paysages spécifiques
   Mesure 53 : Définir et mettre en œuvre un Plan de Paysage sur les Monts
   Mesure 54 : Définir et mettre en œuvre un Plan de Paysage du Bocage boulonnais
   Mesure 55 : Élargir le plan de Paysage du bassin carrier de Marquise à d’autres thématiques

Orientation 18 : Échanger autour des paysages
   Mesure 56 : Construire et animer un réseau des paysages protégés à l’échelle de la Manche et de la Mer du Nord
   Mesure 57 : Sensibiliser les habitants et les visiteurs à la valeur des paysages

Volet C : Une nouvelle gouvernance pour une mise en œuvre partagée de la charte du Parc

1. Une gouvernance partagée par les collectivités
2. Une coordination assurée par le syndicat mixte
3. Un appui scientifique à la mise en œuvre de la charte
4. Une gouvernance ouverte à la participation
5. Une démarche approfondie d’évaluation et de suivi des politiques mises en œuvre

 

 Le plan de Parc

Le Plan de Parc est l'une des pièces essentielles du projet de charte. C'est un poster de 1,20 m de large sur 84 cm de haut sur lequel sont traduites spatialement, sous forme de cartes, les orientations et mesures de la charte. Il caractérise les zones du territoire selon leur nature et leur vocation dominante. Les espaces délimités sur le plan correspondent à des principes et des actions particulières, détaillées en légende et développées dans le rapport de charte.

 Le Plan de Parc est constitué de :
   - une carte générale au 1/80 000
   - une carte des mesures de protection et de gestion des milieux naturels
   - une carte de la trame écologique
   - un zoom sur le paysage emblématique du marais audomarois
   - un zoom sur le paysage emblématique du littoral.

le Plan de Parc tel qu'il figure dans la charte du Parc

 

 

  Télécharger l'essentiel de la charte (24 pages A4 - PDF 5,8 Mo)

  Télécharger le rapport de la charte (PDF 13 Mo)

  Télécharger le Plan de Parc (JPG 11,3 Mo)