invitation forum de l'habitat rural

 

HGPplanmaquette
Le Parc accompagne, depuis 2013, des projets d’habitat groupé participatif. Des habitants se regroupent pour concevoir, financer et gérer ensemble leurs logements privatifs tout en mutualisant leurs ressources et en partageant des espaces communs (espaces extérieurs, salle commune, buanderie, etc.), des biens et des services.

Les habitants au cœur du projet d’habitat

L’intérêt de ces projets, plus participatifs, est qu’ils sont en général moins consommateurs en espace, plus respectueux de l’environnement, et qu’ils peuvent générer une dynamique locale en termes d’activités dans la commune, ou d’entraide (ouverture sur le quartier, la commune).

Un appel à projet a été lancé par le Parc en 2013 parallèlement auprès des habitants et des communes volontaires. Trois communes ont répondu : Ferques, Wavrans-sur-l'Aa et Wimille ; la ville de Saint-Omer s’est également montrée intéressée. Début 2016, seule la commune de Wimille a un groupe d’habitants positionné sur le site proposé. Des groupes sont également en projet à Marquise et Colembert.

 

HGPreunionsitei

 

Au regard de l’aspect expérimental de ce type de projet, le Parc accompagne, depuis 2014, les ménages intéressés à travers :

 - des visites et la diffusion d’expériences d’habitat groupé participatif. Une conférence sur le sujet a d’ailleurs eu lieu le 6 novembre 2014 de 19h à 21h, à l’estaminet de Quesques ;

- un accompagnement par un prestataire spécialisé de 2014 à 2016 (Céline Lecas, Extracité) : conseil sur les projets (définitions, étapes, partenariat…), réunions thématiques portant sur les questions juridiques et foncières, financières, d’aménagement et architecturales…

 

 

Vous avez un projet ? Un site à proposer ? La thématique vous intéresse ? Habitant, élu ou professionnel, n’hésitez pas à nous contacter !

Mélanie Huguet-Friedel, 03 21 11 07 28 ou This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Le Parc a également adhéré au réseau national des collectivités pour l’habitat participatif. Ce réseau se réunit 2 à 3 fois par an, et fonctionne avec des binômes élu / technicien. Le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale a été le premier PNR à rejoindre ce réseau et joue ainsi pleinement son rôle d’expérimentation / transmission. Sur cette thématique, il participe au groupe de travail au sein du réseau national des Parcs, animé par la fédération des Parcs.