Actualité

Trente personnes ont participé à la soirée « Brèves de maison, brèves de comptoir » organisée par le Parc naturel régional, à l’estaminet randonnée de Bazinghen fin avril.
Les participants ont bénéficié de conseils personnalisés sur leur projet de rénovation énergétique. Ils avaient apporté des plans, des croquis, des schémas pour évoquer leurs futurs travaux avec des spécialistes. Pour tout renseignement contactez Lucie Duterte au 03 21 87 86 26 ou écrivez à lduterte(a)parc-opale.fr

 Animation organisée en partenariat avec l’association Maisons paysannes de France, le conseiller Info-> énergie du Parc naturel régional et un bureau d’études thermiques spécialisé dans le bâti ancien. 


Plans, croquis ou photo en main, 29 propriétaires de maisons anciennes ont participé mi-mars à la soirée « Brèves de maisons, brèves de comptoir » organisée par le Parc naturel régional, à l’estaminet randonnée de Clerques, La Taverne du semeur. Les participants ont bénéficié de conseils personnalisés sur leur projet de rénovation énergétique. Ils ont pu échanger avec un membre de l’association Maisons paysannes de France, le conseiller Info-> énergie du Parc naturel régional et un bureau d’études thermiques spécialisé dans le bâti ancien. Si vous n’avez pas pu participer à cette soirée, un second rendez-vous « Se poser les bonnes questions avant de rénover son logement » est programmé dans le Boulonnais, le 21 avril à l’estaminet randonnée de Bazinghen, Le Saint-Éloi, de 19h à 21h. Participation gratuite sur inscription auprès de Lucie Duterte au 03 21 87 86 26.


528 bénévoles ont participé à l’opération Villages et Marais propre, dans 21 communes de la Réserve de biosphère du marais Audomarois et de la CASO. Deux structures, le CFA du Doulac et la mission locale ont également prêté main forte lors de cette journée de nettoyage. Le tonnage des déchets n’est pas encore connu, mais dans l’ensemble, le ressenti des maires est positif (dans l’ensemble moins de déchets) même si ils regrettent toujours la trop grande quantité de canettes et bouteilles abandonnées dans les rues ou espaces verts villages ou dans le marais. Par exemple à Nieurlet, 8 sacs de déchets ont été remplis dans le marais et 8 en ville, essentiellement des canettes et des bouteilles en plastiques. Les habitants du territoire et les amoureux du marais se retrouvent en familles ou entre amis pour Villages et marais propres. « Le marais, c’est notre atout touristique, il doit être accueillant, les villages aussi », reconnaissent les participants.


Samedi 30 janvier, les bénévoles de l’association Nature Libre ont participé avec le Parc naturel régional à une journée de chantier sur la Réserve naturelle régionale du Mont de Couple à Audembert. Après une présentation du site et de ses enjeux, les participants ont effectué une opération de coupe de ligneux afin de créer un accès entre deux zones pâturées, puis une coupe des Ajoncs d’Europe pour permettra le retour de la pelouse typique aux coteaux calcaires, et avec elle la faune et de flore comme les orchidées ou le papillon Damier de la Succise. Le dimanche, c’est une opération nettoyage de plage à Tardinghen qui était organisée.


Dix personnes ont participé jeudi 25 février à la première soirée pelote du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale organisée avec l’appui de la LPO Pas-de-Calais. L’objectif est, par le biais de boules de poils et d’os recrachées par les rapaces nocturnes (chouettes et hiboux) d’améliorer la connaissance des petits mammifères sur le territoire du Parc naturel régional. Plusieurs espèces ont été déterminées grâce à des pelotes récoltées près de la forteresse de Mimoycques. On compte parmi ces « petites souris » : le campagnol roussâtre, le campagnol agreste, ou encore la musaraigne couronnée.

La prochaine épilation de pelote de réjection aura lieu à Arques le jeudi 10 mars (voir Agenda ci-contre), une dernière séance est prévue en automne.


carte de voeux du Parc pour l'année 2016

30 ans, 3 chartes : un parc naturel régional toujours renouvelé.


Le 10 février 1986, un arrêté de la ministre de l'environnement agrée la première charte. Le lendemain, le président du Conseil régional prend un arrêté créant le Parc naturel régional Nord-Pas de Calais, éclaté en trois secteurs distincts, le Boulonnais, l'Audomarois, la Plaine de la Scarpe et de l'Escaut, et géré par l'association pour l'Espace naturel régional.
 

Le 24 mars 2000, la nouvelle charte validée par décret du Premier ministre entérine la fusion des secteurs boulonnais et audomarois pour constituer le Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale.
 

Le 14 décembre 2013, la troisième charte est approuvée, prolongeant le classement du territoire en Parc naturel régional jusque 2025.