Actualité

Un nichoir à chouette Effraie a été posé par la Ligue pour la Protection des Oiseaux du Pas-de-Calais (LPO) et le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale dans le clocher de l'église, à Cléty. Une action en faveur des rapaces nocturnes hautement symbolique puisque ce vendredi 25 novembre la commune accueille la seconde soirée d'information sur la maîtrise de l’éclairage nocturne et la lutte contre la pollution lumineuse. C'est justement cette pollution lumineuse qui perturbe le rythme biologique des chouettes Effraie dont la population est en déclin. 

La chouette Effraie, aussi appelée Effraie des clocher ou dame blanche, mesure en moyenne 35 cm et pèse environ 350 grammes. Pour protéger l’Effraie, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et la LPO Pas-de-Calais sollicitent les élus pour installer une boîte en bois dans le clocher des églises permettant à la chouette d'y faire son nid. 

Après Ferques en octobre*, c'est à Cléty que le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale mobilise son territoire pour maîtriser l’éclairage nocturne afin de réduire la consommation d'énergie et de lutter contre les effets de la pollution lumineuse sur l’environnement, la biodiversité et la santé.
En France l’éclairage public représente en moyenne 38% de la facture d’électricité d’une commune !

* La première réunion d’information qui s'est déroulée à Ferques a réuni une quarantaine d’élus communaux, le 21 octobre dernier.


Le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale mobilise son territoire pour maîtriser l’éclairage nocturne afin de réduire la consommation d'énergie et de lutter contre les effets de la pollution lumineuse sur l’environnement, la biodiversité et la santé. Pour sensibiliser les élus, une première réunion d’information était organisée vendredi 21 octobre. La commune de Ferques, labellisée « Villes et villages étoilés », s'est associée au Parc naturel régional pour être actrice de cette soirée. Claire Sonzogni, première adjointe, a notamment présenté le dispositif d’éclairage public de la commune et la prise en compte de la trame noire lors d’une balade nocturne.

Un peu plus tôt, en salle, l’Association Nationale pour le Protection du Ciel et de l’environnement Nocturnes (ANPCeN), le Centre d’études et de recherche Astronomique (CerA) de Wizernes, la ligue pour la Protection des Oiseaux du Pas-de-Calais (lPO62) et la Coordination Mammologique du Nord de la France (CMNF) ont présenté les impacts de la pollution lumineuse sur la biodiversité.
La Fédération Départementale de l’énergie du Pas-de-Calais (FDE) a de son côté rappelé son appui technique pour les communes qui souhaitent faire des économies et éclairer juste en rénovant leur éclairage public.

En France l’éclairage public représente en moyenne 38% de la facture d’électricité d’une commune !

À noter qu’une seconde soirée d’information sur la maîtrise de l’éclairage nocturne et la lutte contre la pollution lumineuse à destination des élus locaux est programmée le vendredi 25 novembre, 19h à Cléty, salle polyvalente, 25 rue d’Herbelles. Renseignements au 03 21 87 90 90.


Du 29 octobre au 4 décembre, les Patoisades reviennent. Chaque automne, les propriétaires des estaminets-randonnée organisent des soirées repas-spectacles patoisants dans la chaleur conviviale des estaminets. Cette année, six troupes de comédiens de la région se produiront dans sept estaminets-randonnée, reconnus lieux d’accueil et de convivialité dans les villages. Pendant les patoisades, toutes les générations s’y retrouvent pour renouer avec le patois.
Bien souvent, ces soirées repas-spectacle patoisant affichent complet, pensez à réserver au plus tôt dans l’établissement de votre choix. Le prix des soirées varie selon les établissements et comprend le repas et le spectacle.
Retrouvez le programme : ici

Samedi 29 octobre, Les Clappes à Guînes, estaminet le Saint-Joseph Village, à 19 h (03 21 35 64 05).
Dimanche 13 novembre, Les Moqueux d’gins à Wismes, estaminet L’auberge, à 12 h 30 (03 21 88 20 69).
Vendredi 18 novembre, Bertrand Cocq à Hardinghen, estaminet Au Lion d’or, à 19 h 30 (03 21 82 09 96).
Vendredi 25 novembre, Toudis pour rire à Tournehem-sur-la-Hem, estaminet de la mairie, à 19 h 30 (03 21 35 61 47).
Samedi 26 novembre, Tél père tél fiù à Wismes, estaminet L’auberge, à 19 h 30 (03 21 88 20 69).
Samedi 26 novembre, Vau miù n’in rire à Coulomby, estaminet Le Caraquet, à 19 h 30 (03 21 95 04 68).
Samedi 26 novembre, Toudis pour rire à Houlle, estaminet Bistrot gourmand, à 19 h 30 (03 21 39 68 49).
Dimanche 4 décembre, Les Clappes à Polincove, estaminet Au long jardin, à 12 h 30 (03 21 36 64 04)

Renseignements au 03 21 87 90 90.


Une soixante personnes se sont rendues à la ferme bio de la famille Leduc à Brunembert pour participer au « Forum des élus pour le développement de l’agriculture bio en Caps et Marais d'Opale ». Après une rapide visite de l’exploitation par Nicolas Leduc, les élus régionaux, départementaux, maires, adjoints et conseillers municipaux ont participé aux ateliers et aux échanges mettant en évidence les moyens d’actions de collectivités locales en faveur d’une alimentation bio. Sur le territoire du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, six conversions d’exploitation sont en cours depuis le début de l’année. Les producteurs qui passent au bio bénéficient de l’accompagnement du Parc naturel régional et du soutien technique ou financier de ses partenaires. 

 La restauration collective, les circuits courts et l’aide à l’installation d’agriculteurs bio, entre autre, font partie des initiatives présentées lors du Forum et qui rejoignent les préoccupations des consommateurs. Installer des distributeurs automatiques de produits bios, regrouper plusieurs villages pour leur proposer une cantine bio et faire davantage la promotion des producteurs locaux figurent parmi les pistes de réflexion émises lors de cette rencontre.

Ce forum était organisé par le Comité de pilotage du développement de l’agriculture bio du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, présidé par Claire Sonzogni. Ce comité a été créé en 2014. Après une phase de diagnostic et l’élaboration d’un plan d’actions, cette année le Comité de pilotage a organisé quatre évènements (deux visites de ferme, une visite en plein champs et le forum) pour encourager les agriculteurs et les élus à s’engager en faveur du bio.

Contact : Marie-Pierre Fauqembergue, mission Agriculture chargée du plan d’actions de l'agriculture bio

 


A partir du jeudi 15 septembre, les forêts domaniales de Boulogne, de Desvres et d’Hardelot sont interdites à la promenade et aux manifestations sportives. Une décision de l’ONF (Office National des Forêts) qui prend d’importantes mesures de sécurité compte tenu de l’état de santé des frênes présents de ces massifs forestiers. Les frênes sont atteints de la chalarose, une maladie provoquée par un champignon parasitaire qui entraîne un dépérissement, voire la mort, rapide des arbres. Dans les forêts du Boulonnais, les frênes représentent par endroit 50 % de la population des arbres, les risques de chutes d’arbres et de branches sont réels. L’ONF va procéder à l’abattage des arbres morts ou très malades afin de sécuriser les 350 km d'itinéraires de randonnée de ces forêts.

Les sentiers sécurisés seront progressivement rouverts ou public. L'ensemble des itinéraires de randonnée devrait de nouveau être accessible avant l'été 2017.


C’est le moment de vous inscrire, si vous souhaitez participer à la deuxième édition du défi « Familles à énergie positive » organisée par le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et le Pays de Saint-Omer. Inscription avant le 15 novembre 2016. Ce défi, c'est l'occasion de réaliser des économies d'énergies et donc des économies financières en changeant quelques habitudes quotidiennes et sans modifier votre confort. Lors de la première édition, durant la période de chauffage (décembre 2015 à mai 2016), 26 équipes motivées par leur capitaine étaient engagées, soit 220 familles. Pourquoi pas vous ? Venez échanger avec les organisateurs lors des réunions d'informations (pour connaître les trois dates, cliquez sur le + en bas à droite)

Pour en savoir plus sur le déroulement du défi ; les inscriptions, la formation des équipes, la désignation des capitaines, etc., trois réunions d’information sont proposées :

-  mardi 20 septembre à la maison du Parc, à Le Wast, à 18h30

- jeudi 29 septembre, à la maison du Parc à l’étage de la maison du Marais à Saint-Martin-lez-Tatinghem, à 18h30

-  vendredi 7 octobre, à Énerlya à Fauquembergues, à 19h30.

Suite au succès de l’opération menée en 2015-2016, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et du Pays de Saint-Omer reconduisent ensemble la démarche défi Familles à énergie positive sur leur territoire dont une partie est commune. Le défi vise à mobiliser les grands et les petits de façon concrète, ludique et conviviale sur la réduction des consommations d’énergie à la maison et sur la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Chaque équipe engagée fait le pari d’atteindre au moins 8 % d’économie d’énergie par rapport à l’hiver précédent.

On recherche de nouveau des familles volontaires

- Toutes les familles peuvent s’inscrire, locataires comme propriétaires, urbains comme ruraux, de préférence directement en équipe regroupant au moins 5 familles.

- Les équipes se forment entre amis, entre voisins, entre collègues, membre d’une association, etc.

- Les élèves d’une classe peuvent participer dans le cadre d’un projet pédagogique, en motivant leurs parents.

Le principe est simple

Constituez une équipe de plusieurs familles motivées. Votre mission : réduire votre consommation d’énergie d’au moins 8 %, de décembre 2016 à mai 2017, sans investissement, uniquement par des gestes quotidiens. Le tout dans la bonne humeur !

Pour y parvenir, les capitaines d’équipes bénéficient de quelques heures de formation pour connaître le fonctionnement du défi. Grâce au guide des 100 éco-gestes et en lien avec des conseillers Espace Info Energie, ils partageront des trucs et astuces pour permettre aux familles de progresser. Ils auront aussi accès à du matériel et à une pochette d’animation.

Comment s’inscrire ?

Inscription sur le site : www.familles-a-energie-positive.fr. Sur la page d’accueil indiquer le département puis sélectionner le territoire du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale et du Pays de Saint-Omer.

Inscription avant le 15 novembre 2016.

Le défi Familles à énergie positive 2015-2016

26 équipes motivées par leur capitaine représentaient 220 familles engagées. Sur les 26 équipes inscrites, 20 équipes ont pu être comptabilisées (énergie + CO2) selon les principes nationaux (au moins 4 résultats fiables par équipe). L’équipe gagnante, le club de la Fontaine, a réalisé 23 % d’économie d’énergie. Au niveau national, nos 3 meilleures équipes se classent 43e, 67e et 93e sur 596 équipes issues de toute la France.