Dans le marais de Lumbres, les six de classes de CAP (1ere) du lycée Bernard-Chochoy de Lumbres ont restauré une « dépression humide » (sorte de mare comblée) située à proximité de leur établissement. Pelles et fourches ont remplacé pendant deux jours la truelle et le marteau des apprentis maçons. Objectif : favoriser le retour d’une flore et d'une faune spécifique des zones humides (papillons, libellules, amphibiens, etc.). Fin mai-début juin, les lycéens viendront constater le retour de la nature.  

Ce chantier nature, organisé par la Communauté de communes du Pays de Lumbres, le Parc naturel régional et l'association Les Blongios, s'inscrit dans la continuité du programme Biodiver’lycée (porté et financé par Espaces naturels régionaux).

En 2016 et en 2017, les lycéens ont participé à des actions des plantations afin de renforcer l’aspect paysager typique des marais de l’Audomarois. L'année suivante, ils ont mené une opération de nettoyage des berges et du cours d’eau alimentant le marais.